Evaluer son droit aux prestations sociales en quelques clics

26.08.2021
Le nouveau site web jestime.ch vise à lutter contre la précarité et le non-recours aux droits sociaux dans les cantons romands.
Lien vers le site jestime.ch

Communiqué de presse de jestime.ch, 25.08.2021

Une équipe interdisciplinaire de la Haute école de gestion Arc et de la Haute école de travail social et de la santé Lausanne (HES-SO) met en ligne le site Internet jestime.ch afin de lutter contre la précarité. Soutenu par la fondation Gebert Rüf, jestime.ch permet d’estimer son droit à des prestations sociales. C’est un instrument novateur qui vise à limiter le nonrecours aux prestations sociales.

En quelques clics, et en introduisant un minimum d’informations, les personnes adultes domiciliées dans un canton romand peuvent désormais facilement évaluer leur droit à des prestations sociales avant d’envisager une demande formelle aux institutions concernées. L’anonymat est garanti.

Il suffit de se munir de sa déclaration d’impôts et de répondre aux questions posées: sur cette base, les personnes sont orientées vers les prestations dont elles pourraient bénéficier en fonction de leur situation personnelle et une évaluation du montant auquel elles pourraient prétendre est réalisée.

En outre, jestime.ch fournit des liens vers les services officiels et les organismes de soutien. De cette manière, les personnes sont non seulement informées de leurs droits, mais encore des démarches à entreprendre et des endroits où obtenir de l’aide.

Ce projet s’adresse non seulement au grand public, mais encore aux institutions de l’action sociale qui peuvent l’utiliser dans leurs permanences. Il a bénéficié pour son développement de la collaboration des services sociaux cantonaux concernés, de Caritas, des CSP, de Pro Infirmis et de Pro Senectute. Ce projet est inscrit dans le Centre suisse de compétence en recherche sur les parcours de vie et les vulnérabilités LIVES.

«Les droits sociaux sont très complexes et il peut être difficile de les comprendre. Faute d’information, trop de personnes ne touchent pas de prestations sociales. Jestime.ch propose une solution facile d’accès», déclare Jean-Pierre Tabin, professeur à la HETSL.

De son côté, le professeur de la HEG Arc Cédric Gaspoz est depuis longtemps sensible à la problématique de la non-utilisation des prestations sociales. «Au travers de ce projet, se réjouit-il, l’équipe de recherche a pu mettre ses compétences en informatique de gestion au service des systèmes d'aide à la décision dans une démarche d’innovation sociale».
 

Efficacité des politiques sociales


En Suisse, de nombreuses personnes ne demandent pas les prestations sociales auxquelles elles ont droit. Selon l’enquête de 2019, cela concerne par exemple à Berne environ un quart des personnes qui pourraient bénéficier de l’aide sociale.

Les raisons du non-recours sont principalement liées au manque d’information, à la complexité des dispositifs sociaux et au caractère stigmatisant de certaines prestations.

Le non-recours produit des inégalités sociales entre les personnes faisant valoir leurs droits et les autres. Il génère également un coût lié à l’aggravation de problématiques qui ne sont pas prises en charge. Finalement, il questionne l’efficacité des politiques sociales comme le bon dimensionnement budgétaire de ces prestations.